Clinique
du Parc

Présentation de la clinique du Parc

Présentation de la clinique du Parc

Créée par le Docteur FORTINEAU en 1890, la clinique du Parc est située dans le centre de Nantes. Le bâtiment de l’accueil, dit « La Maison » a été réalisé par l’architecte Mathurin Crucy, à la fin XVIIIème, qui a aussi réalisé notamment le théâtre Graslin à Nantes.

En 1995, la Clinique du Parc a rejoint le groupe Générale de Santé, 1er groupe privé français de Soins et de Services à la Santé. Elle appartient actuellement au Groupe RAMSAY Générale de Santé.

La Clinique du Parc est un établissement privé de catégorie A, conventionné avec la Sécurité Sociale et les principales mutuelles.

Elle est spécialisée dans l’accueil de patients adultes, présentant des troubles psychiatriques compatibles avec des soins en hospitalisation libre en milieu ouvert, en hospitalisation complète ou en hospitalisation de jour.

 

UNE OFFRE DE SOINS ELARGIE

Une offre de soins élargie en Hospitalisation et alternatives à l’hospitalisation temps plein, dans des actions de prévention, d’éducation à la Santé et de soutien.

 

Hospitalisation Complète :

La clinique du Parc, établissement de santé mentale implanté sur Nantes depuis de nombreuses années, a entre autre progressivement développé la prise en charge des troubles de l’humeur. L’hospitalisation complète est l’une des réponses que nous pouvons apporter à la souffrance psychique.

Dans un bâtiment récent, sur deux étages, nous accueillons les patients en hospitalisation librement consentie. Le contexte sécurisant de l’hospitalisation, parenthèse dans la vie de la personne, lui permet de poser et d’identifier ses problématiques afin d’engager à travers le soin une forme de reconstruction et de réappropriation de sa vie.

Les parcours de soins sont personnalisés et s’appuient sur les différentes expertises et supports que nous avons pu développer : entretiens médicaux journaliers, entretiens soignants, médiations thérapeutiques, suivis somatiques…

Des soins de références comme l’Electro-Convulsivo-Thérapie (ECT) sont également proposés dans les troubles de l’humeur complexes.

 

Hospitalisation de jour, en journées complètes :

Le centre de jour est une structure de soins à la journée, un ou plusieurs jours par semaine visant à favoriser la relation aux autres et la resocialisation à travers la dynamique de groupe tout en développant l’autonomie.

Il assure un accueil, une écoute et un soutien régulier à la personne en souffrance en tenant compte de son environnement immédiat, familial et professionnel. Il contribue enfin à ce qu’elle puisse identifier et comprendre ses difficultés et à l’accompagner dans le développement de ses capacités d’adaptation et d’amélioration.

Un contrat thérapeutique personnalisé est établi et signé entre le patient et l’équipe soignante pour un mois renouvelable. Ce contrat engage la personne dans un processus de soins et de réflexion quant aux objectifs à atteindre (professionnels, familiaux, affectifs, d’autonomisation, de resocialisation, …).

Les journées se déclinent autour d’un temps d’accueil, d’entretiens médicaux et infirmiers, de médiations thérapeutiques mais aussi de gestion du quotidien, préparation de la table et des repas, tâches ménagères et temps de détente…

 

Hospitalisation de Jour, de type CATTP :

Le Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel décline son offre de soin à travers des actions de soutien et des thérapies axées sur la vie quotidienne, dans une démarche de redynamisation. Ces temps de prise en charge, courts, visent ainsi à favoriser, renforcer ou développer l’autonomie et le lien social de la personne en soin.

Une ou plusieurs journées par semaine, différents supports à la relation sont proposés : Entretiens Médicaux, Entretiens Infirmiers, Médiations Thérapeutiques : corporelles, manuelles, culturelles, cognitives.

 

Protocole de soin, MBCT

La Thérapie Cognitive basée sur la Pleine Conscience, que l’on désigne souvent par l’acronyme anglais MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy) est une approche éducative et thérapeutique structurée sous forme de protocole qui vise la prévention de la rechute dépressive.

Ce programme a montré une efficacité dans ce domaine, en particulier chez les patients ayant présenté trois épisodes dépressifs ou davantage (C. André, L’Encéphale 2009). Le programme MBCT intègre des pratiques de méditation de pleine conscience, des exercices de thérapie cognitive ainsi que des étirements corporels adaptés.

À travers l’ensemble de ce dispositif de soin, Les participants acquièrent des habiletés pour faire face aux variations de l’humeur, ordinairement si préjudiciables dans le contexte de la dépression.

Huit séances précédées d’une matinée d’orientation et suivies d’une journée dite de « pleine conscience» permettent l’intégration des pratiques dans la vie quotidienne.

 

ECT en ambulatoire

Dans le cadre de la prévention de la rechute dépressive, et afin de limiter les risques de ré-hospitalisation, des ECT ambulatoires peuvent aussi être réalisées au sein de notre établissement.

La personne, en capacité de gérer les impératifs de l’ambulatoire, revient alors bénéficier de ce soin, à intervalles réguliers, dans le cadre d’une prise en charge en ambulatoire.

 

Démarches à suivre :

Les admissions aux différents parcours de prise en charge se font après un ou plusieurs rendez-vous avec les psychiatres référents qui évaluent, au cours des entretiens la demande et la motivation du patient et détermine ensuite les objectifs de soin.

Le projet de soins personnalisé est alors élaboré avec les soignants de l’unité.

 

 

Chiffres clés :

  • 59 lits et places
  • 49 lits de psychiatrie générale de court séjour
  • 10 places de jour de psychiatrie (alternative à l’hospitalisation temps plein)

 

Prise en charge annuelle

  • 420 patients
  • 19 000 journées d’hospitalisation

 

Equipes

  • 50 salariés
  • 5 psychiatres